J-1 (suite) Encore et toujours à Union Glacier

J-1 (suite) Encore et toujours à Union Glacier   Par Stéphanie & Jérémie

Nous sommes toujours à Union Glacier… Les conditions de vent et de brouillard ne permettent pas au Twin-Otter d’atterrir sur notre point de dépose – Messner.  Et cela ne devrait pas s’arranger dans les jours qui viennent…

La traversée que nous voulons effectuer nécessite au minimum 65-70 jours (sans compter les jours où nous serions bloqués sous la tente à cause des conditions météo) de sorte que chaque jour d’attente à Union Glacier diminue nos chances de succès.  Si nous sommes toujours à Union Glacier le 15 novembre, nous devrons revoir notre feuille de route et partir sur un rythme plus rapide que ce que nous avions prévu.  Nous avons prévu de partir lentement car il faut un minimum de 2 semaines pour se réhabituer au froid, pour effectuer les tâches rapidement, pour prendre ses habitudes de façon à ce que les gestes soient répétés (savoir exactement qui fait quoi sans que nous n’ayons plus à nous concerter par exemple), pour s’habituer à l’alimentation et pour faire les derniers réglages qui ne peuvent se faire que sur la glace.

Nous profitons de ce temps d’attente pour faire connaissance avec l’aventurier Norvégien qui fera la même traversée que nous.  Il a ses habitudes, nous avons les nôtres.  Nous partageons nos expériences.  Nous devrions être assez complémentaires à vrai dire.  Si nous parvenons à faire route ensemble, cela devrait nous aider tous les trois.  Nous nous sommes rendus compte au fur et à mesure des rencontres avec des aventuriers et explorateurs polaires qu’il n’y a pas de science exacte en matière d’expéditions.  Chacun a ses habitudes – il convient de trouver ce qui marche pour soi, et cela ne fonctionnera peut-être pas pour un autre.

Nous prenons aussi nos marques dans la base d’Union Glacier.  Le staff s’active pour monter une tente de restaurant chauffée et des tentes pour dormir – notamment pour accueillir les coureurs du marathon et du 100 kilomètres de l’Antarctique qui seront à bord du prochain Ilyushin, en tout début de semaine prochaine si tout va bien.  Le staff prépare aussi les premiers aller-retours à Thiel Mountain et au pôle Sud pour ravitailler les bases et faire des déposes de fuel.  Il profitera de ces rotations pour déposer également nos sacs de ravitaillement.

Nous avons profité de cette seconde journée d’attente pour tester tous les appareils de mesure qui nous permettront d’envoyer des relevés à des lycéens, notamment la classe de seconde 8 du lycée Saint-Sauveur de Redon.  Les altimètre, anémomètre, thermomètre, tensiomètre, luxmètre sont fonctionnels !

A suivre…


Across Antarctica 2014 soutient l’Association PetitS PrinceS.logo_petitsprincesAidez-nous à réaliser un rêve d’enfant chaque jour de l’expédition en participant – virtuellement – à l’expédition.