J1 – C’est parti !

J1 – C’est parti !   Par Stéphanie & Jérémie

Nous sommes le 14 novembre 2014 et notre expédition à travers le continent Antarctique vient de débuter.  Nous avons fait 13 kilomètres aujourd’hui en direction du pôle Sud avant de monter notre premier camp.  Nous sommes très satisfaits de notre première journée.

Après un faux départ hier soir où nous avons chargé le Twin-Otter puis l’avons déchargé 2 heures après à la demande du pilote car les conditions météo n’étaient finalement pas assez bonnes pour voler, nous sommes partis ce matin !

A 8 h 45 lors du meeting quotidien, le responsable de la base Union Glacier a annoncé – enfin – le D-Day, notre D-Day.  Nous avons juste eu le temps de prendre un dernier café dans la tente chauffée, d’écrire un petit mot sur le tableau de bord à nos 3 amis marathoniens qui seront à Union Glacier dans quelques jours pour y courir le marathon de l’Antarctique, de passer à nouveau quelques minutes avec le docteur pour recueillir ses derniers conseils, avant de charger à nouveau le Twin-Otter comme nous l’avions déjà fait la veille et de monter à bord.

Notre départ a été assez émouvant à vrai dire.  Les membres de la base sont venus nous saluer lors du décollage.  Les dizaines de bras levés disparaissaient au fur et à mesure que nous prenions de la hauteur et que le camp devenait minuscule dans l’immensité de l’Antarctique.  Nous reverrons certains d’entre eux lorsque nous reviendrons à Union Glacier – les autres seront déjà repartis et auront été remplacés par d’autres saisonniers.

Un vol inoubliable, magique, au dessus d’un désert blanc.  A vrai dire, on a l’impression de ne plus être sur Terre tellement le paysage Antarctique n’a rien de commun avec ce que l’on a l’habitude de voir.  On dirait une autre planète.  C’est difficile de décrire brièvement sur un blog tout ce que nous avons ressenti alors.  C’est sans un mot que nous avons passé ces 2 heures à bord du Twin-Otter – certainement tous très concentrés.  Le Norvégien parti en même temps que nous et qui fera probablement route avec nous jusqu’au bout si nous avons le même rythme était aussi très silencieux.

Nous avons atterri sur la côte, sur la barrière de Ronne, une étendue immensément blanche à perte de vue – sans montagne, sans relief.  Au moment de l’atterrissage, nous avions l’impression que le Twin-Otter allait s’enfoncer dans la glace.

Nous avons lu les récits de dépose sur la glace d’autres aventuriers, Dixie Dansercoer, Borge Ousland, Laurence de la Ferrière – nous savions à peu près à quoi nous attendre, nous savions que ce serait un moment intense.  Cela a toutefois été beaucoup plus intense que ce que nous imaginions.  Les deux pilotes ont passé quelques minutes avec nous avant de nous saluer et de nous souhaiter « Good Luck, Take Care ».  Le Twin-Otter nous a survolés deux fois avant de disparaître.

Nous sommes à présents seuls sur le plus grand et le plus froid désert du monde – au premier jour de ce qui sera, sûrement, le plus long ultra de notre vie.

A suivre…


Across Antarctica 2014 soutient l’Association PetitS PrinceS.logo_petitsprincesAidez-nous à réaliser un rêve d’enfant chaque jour de l’expédition en participant – virtuellement – à l’expédition.