Stéphanie & Jérémie

Portrait Steph 3
Portrait Jérémie 3

Stéphanie – Chef d’expédition

Jérémie – Membre d’expédition

Passionnés par (presque) tous les sports, en particulier le ski de fond, le ski-alpinisme, le vélo, la natation, le triathlon, la course à pied. Pour conjuguer la pratique du sport avec une vie professionnelle très remplie, nous nous concentrons aujourd’hui quasiment exclusivement sur la course à pied.

We have a strong passion for (almost) all sports, in particular cross-country skying, ski mountaineering, cycling, swimming, triathlon, running. To conciliate sport with our professional activities, we are currently more focused on running. 

Nous avons commencé à courir ensemble sur le campus HEC où nous nous sommes rencontrés il y a douze ans. Nous nous sommes mariés depuis et le virus de la course ne nous a jamais quittés. La course sur route un peu, le trail et l’ultra-trail plus souvent, pour éprouver un autre rapport au temps et à l’espace.

We started to run together when we met at HEC –  12 years ago. We’ve got married since then and kept running. Running but also, more often, trail and ultra-trail, to disconnect.

Parce qu’être sur une ligne de départ ne dépend que de soi, 42, 60, 100 ou 180 kms, 2500, 4000, 5000 ou 9000 m D+, nous enchaînons les trails classiques comme les moins classiques – le Marathon du Pôle Nord en avril 2013, ce marathon sur l’eau gelée de l’océan Arctique autour du pôle Nord géographique, celui qui nous a donné envie de créer le blog runners-to-the-pole.

Being on a race starting line only depends on one’s motivation – 42, 60, 100, 180 kms, 2500, 4000, 5000 or 9000mD+, we take part to famous trails and to some which are less known, such as the North Pole Marathon we finished on April 2013, over the frozen water of the Arctic ocean, around geographical North Pole. We created at that time the blog runners-to-the-pole to share our passion for running and polar regions.

« Le sport va chercher la peur pour la dominer, la fatigue pour en triompher, la difficulté pour la vaincre » Pierre de Coubertin

La passion des régions polaires, pour leur immensité et leur paradoxe – un sanctuaire où la nature révèle sa formidable puissance à ceux qui s’y aventurent et que nous savons pourtant si fragile. Notre intérêt pour les régions polaires nous a conduits au Groenland, au Spitzberg, en Antarctique, au pôle Nord. Attirés toujours par ces contrées, une attirance que Jean-Baptiste Charcot qualifiait d’étrange, si puissante, si tenace, qu’après en être revenu, on oublie les fatigues morales et physiques pour ne songer qu’à retourner vers elles.

We have a passion for polar regions, for their immensity and paradox – places where nature is so powerful, so strong but at the same time we know how fragile it is. This led us to Greenland, Spitsbergen, Antarctica, North pole. Always fascinated by these lands, a fascination which Jean-Baptiste Charcot would describe as strange, so strong and persistent that after being back from there, one forgets about the physical and moral fatigue and only dreams about getting there again.

Cela fait maintenant plusieurs années que nos regards sont tournés vers l’autre bout du monde et que nous projetons cette expédition en ski à travers le continent Antarctique en passant par le pôle Sud.

It’s been several years now that we have been looking for this extreme place on Earth, down under, and that we putting together this ski expedition across Antarctica, through South Pole.

Pour en savoir plus / to know more about Stéphanie & Jérémie : runners-to-the-pole.com

Découvrir les autres membres de l’expédition

Portrait Jérémie Portrait Poupougne Portrait Adelie Portrait Petit Prince